20120324voile et pierre 4

 

 

Les débuts de la psychologie du travail

 

Les premières applications sociales de la psychologie apparaissent au début du XXème siècle. Un nouveau regard est alors porté sur la psychologie qui  s'organise comme une discipline scientifique appliquée.

Les préoccupations des chercheurs sont alors principalement de l'ordre du réel. Leurs recherches sont déclenchées par l'observation de phénomènes sociaux. Il s'agit de l'ère de la psychotechnique: une psychologie de type industrielle centrée sur des aspects matériels.

Les premiers pas de la psychologie du travail se firent alors autour de :

  • L'évaluation des individus : la mesure des différences individuelles en vue de choisir et d'orienter les personnes vers le poste convenant à leurs aptitudeset leurs préférences professionnelles
  • L'étude des conditions de travail : le rythme, la durée, la fatigue, la sécurité et la prévention des accidents.

Les premiers travaux qui vont rompre avec ce courant seront ceux d’Elton MAYO. Lors d’une étude où il s’intéresse avant tout aux conditions de travail, il va faire une découverte autour de l’effet que peuvent avoir les relations de travail sur la performance. Apparait alors le mouvement des relations humaines (MRH) qui valorise les relations humaines notamment par l'appartenance au petit groupe. Les premières recherches autour des attitudes au travail, des modes de management, du climat de travail découleront de se courant.

Si vous souhaitez poursuivre votre lecture voici quelques ouvrages qui nourriront votre curiosité !
 
Clot, Y. (1996). Les histoires de la psychologie du travail : approche pluri-disciplinaire. Toulouse, Octares.
 
Karnas, G. (2002). Psychologie du travail. Paris, PUF.
 
Levy-Leboyer, C. & Spérandio, J.C. (1987). Traité de psychologie du travail. Paris, PUF.
 
Sarnin, P. (2007). Psychologie du travail et des organisations. Paris, De Boeck.
 
 
 
 

Ajouter un Commentaire


Facbook_Logo.png
 
 
  Twitter_Logo2.jpg